De la Libération de l'ego et de la Société égoïque, ou Coopération + Tolérance = Paix

Essai du Divin Précepteur Universel Ruchira Avatar Adi Da Love-Ananda Samraj [abridged]

III.

Une foule de gens s'efforcent de nos jours d'influencer les gouvernements pour qu'ils abandonnent les armes nucléaires. Or, même s'ils y parvenaient, cela n'empêcherait pas les individus et les groupes irrationnels de menacer et de détruire l'ordre social par des tactiques «terroristes» et des bombes «artisanales» De plus, la guerre «limitée» (ou non-nucléaire) susceptible d'éclater parmi les nations qui acceptent le désarmement nucléaire sont autant une menace pour l'humanité que n'importe quelle guerre nucléaire.

Voilà pourquoi le temps est désormais venu de reconnaître la nécessité politique de mettre fin à l'idéologie des confrontations et d'établir une force politique unifiée susceptible de défendre immédiatement, réellement, officiellement et de façon responsable les intérêts collectifs justes de l'ensemble de l'humanité. Les êtres humains doivent abandonner leurs anciens principes égoïques et renoncer au provincialisme politique, social et culturel. Certes, les individus qui font partie de l'ordre collectif de l'humanité peuvent sans doute souffrir des carences dues à l'immaturité et à l'obscurantisme des personnalités égocentriques, mais il appartient auxgouvernements, aux institutions et aux dirigeants de toutes les disciplines humaines de laisser tomber les attitudes et les styles de vie basés sur l'égocentrisme, l'inhumanité, le matérialisme brut, l'absence de coopération et l'intolérance (ou le manque de compassion). En effet, l'humanité dans son ensemble doit exiger que ce nouveau leadership s'affirme et assume la tâche, dans un climat d'unité (de représentativité et de responsabilité authentiques) d'agir unanimement au nom des intérêts de la collectivité.

Et vous, vous n'en avez pas assez du spectacle brutal, stupide, puérile et somme toute adolescent d'une existence humaine (ou même sous-humaine) représentée et exploitée quotidiennement (au nom et sur la tête de chaque être humain) par les factions compétitives des gouvernements, hommes politiques, militaires, scientifiques, technocrates, planificateurs sociaux, éducateurs, personnalités religieuses exotériques et fondamentalistes (lesquelles propagent ouvertement la religion provincialiste et pharisaïque du salut de l'ego au lieu de pratiquer la religion universelle de l'amour et de la transcendance de l'ego)? Vous n'en avez pas assez du matraquage médiatique (qui s'évertue à fabriquer et boursoufler des drames conflictuels, qui s'amusent à exposer les pires instincts humains, qui cherchent sans fin à «piéger» l'autre, à mettre à nu, étaler, banaliser et persifler hypocritement les succès, les échecs inévitables et même les efforts ordinaires de l'espèce humaine)? Cela ne vous semble-t-il pas évident, dans un monde qui a renoncé à la Sagesse, que l'humanité soit désormais contrôlée par les philosophies les plus dégradantes et les plus superficielles qui soient?

Le temps est maintenant venu pour que tous et chacun cherchent à se comprendre eux-mêmes et à rapatrier leur planète contre les tyrannies de l'ego et contre tous ceux qui font de la politique (et de la vie en général) un jeu amusant et excitant, comme s'il s'agissait d'un événement sportif à la télé.

Il pourrait sembler naïf de parler de la nécessité pour les gouvernements et les établissements actuels (à tendance puérile et brutalement adolescente) de se comprendre et de renoncer aux imageries et aux techniques de l'hostilité. Cependant, le simple fait de considérer cela comme une naïveté ne fait que refléter la frustration et le désespoir de l'ego. Justement, il faut que tous les êtres humains transcendant dès maintenant cette frustration et ce désespoir s'ils veulent prévenir l'asservissement et la destruction de l'espèce humaine.

L'humanité se trouve maintenant en état de répression. Elle est déjà, présentement et globalement, assujettie aux idéalismes égocentriques et matérialistes qui répriment chez les êtres humains la liberté de vivre selon les principes de la Sagesse et qui les empêche ainsi de Réaliser la Vérité. À moins qu'ils ne secouent le joug de ce régime, ils finiront par subir les conséquences extrêmes d'un destin collectif égoïque dans un holocauste où «Narcisse» parviendra soit à asservir l'humanité (par l'établissement d'un ordre socio-politique technologiquement robotisé), soit à la détruire (par le génie technologique de la guerre).

Est-ce naïveté d'exiger un nouveau leadership quand les masses dominées (qui ont le pouvoir de contre-manifester en faveur d'un changement) se chiffrent en milliards? Est-ce folie de vouloir éduquer l'humanité quand la seule alternative s'avère la servitude et la mort? C'est pourquoi Je vous le Dis : Il importe que tous s'engagent à comprendre le style de vie (individuel et collectif) qu'ils adoptent en ce moment (et d'ailleurs qu'ils ont toujours adopté traditionnellement) de façon à transformer leurs comportements et ainsi à contrer la triste destinée que fatalement ils se réservent.

Il importe de «rééduquer» dès maintenant la collectivité planétaire pour qu'elle soit purifiée de son idéologie égoïque. Un nouveau leadership plus conscient doit se présenter dès maintenant, un leadership qui est en mesure de comprendre le fond primitif et égoïque de l'ordre collectif présent et passé. Par-dessus tout, ce leadership doit jouer un rôle éducatif pour que soient modifiés en profondeur et sans tarder les modes de relations qui prévalent actuellement entre les gouvernements et les sociétés. Seul ce leadership est capable, par des efforts intelligents et subtils, d'influencer les gouvernements et les institutions de la planète pour qu'ils instaurent volontairement des méthodes d'association les uns avec les autres sur le mode de la coopération et de la bienveillance (ce qui n'est possible que par la création de sanctions économiques et de méthodes de dissuasion extrêmement indésirables pour ceux qui refusent de participer au processus de coopération). En effet, si cette approche n'est pas adoptée bientôt, l'humanité entrera dans une période de conflit politique qui pourrait devenir la plus destructrice de son histoire.